mercredi 3 juin 2015

Challenge AZ 2015 : C comme Charlotte CRACH


C

harlotte CRACH est à la fois mon Sosa 141 et mon Sosa 177 à la 8e Génération.

Arbre de descendance jusqu’à mon grand-père paternel et ma grand-mère paternelle
Source : Heredis

Elle est la grand-mère d’Emilie YVONNO dont mon grand-père Pierre FERRON est l’arrière-petit-fils, et de son frère, Jean Marie François YVONNO, dont ma grand-mère Maryvonne ALLAIN est l’arrière-petit-fille.

Charlotte CRAC’H, qui est né en 1766 à Quimperlé (29 – voir mon article sur ce village ICI), a épousé en 1788 à la paroisse de Saint Colomban (Quimperlé) François YVON, qui se fera appeler YVONO à son décès, né au Faouët dans le Morbihan (56) en 1760.

On trouve tout d’abord la promesse de mariage en date du 12 octobre 1788.

Promesse de mariage entre François YVON et Charlotte CRAC’H le 12 octobre 1788
AD 29 – Quimperlé - 1 MI EC 286/3 - Page 53/142


CRESPIN et CRAC'H
L'an mil sept cent quatre vingt huit le douze octobre j'ai pris en face d'Eglise
les promesses de futur mariage entre François Crespin, fils majeur des feus
René Yvon et Louise Le Talec originaire du Faouet et domicilié de cette
paroisse et Marie Charlotte Crac'h fille mineure de feu Charles Marie et de
Marie Jacquette Jaffré décrétée de justice et domiciliée de fait et de droit
dans cette paroisse. En présence et du consentement de la dite marie Jacquette
Jaffré mère de la fiancé qui avec la fiancé et Yves Le Guyader a déclaré
ne savoir signer de ce interpellée. En présence de Dominique Louis Jaffré oncle
maternel de la même, d'Etienne Marie Le Breton qui signent et Yves Le Guyader.

Chose étrange, tous les actes sont au nom de CRESPIN, le deuxième prénom de François YVON.

On y apprend que Charlotte CRAC’H est « décrétée de justice ».
Le site du Centre Généalogique et Historique du Poher nous explique qu’on peut trouver cette expression dans les actes de mariage bretons lorsque le ou la mariée est mineure (moins de 25 ans sous l’ancien régime) et orphelin(e) au moins de père. Pour autoriser cette personne à se marier, un conseil de famille était organisé afin de donner son accord. Un décret de justice était alors rédigé par un notaire. Ces actes sont très intéressants pour les généalogistes car ils indiquent les liens de parenté des personnes présentes avec la personne décrétée de justice. On trouve ces actes dans la série B « Juridictions » des A.D.


On trouve à la même date le premier ban de mariage.


Premier ban de mariage entre François YVON et Charlotte CRAC’H le 12 octobre 1788
AD 29 – Quimperlé - 1 MI EC 286/3 - Page 53/142

  
CRESPIN et CRAC'H
L'an mil sept cent quatre vingt huit le douze octobre a été faite pendant notre
grand messe la première publication de bans au Mariage à contracter entre
François Crespin Yvon, fils majeur des feus René et Louise Le Talec
originaire du Faouet et domicilié de cette paroisse et Marie Charlotte
Crac'h fille mineure de feu Charles Marie et de Marie Jacquette Jaffré
décrétée de justice originaire de St Michel et domiciliée de droit et de fait
dans cette paroisse sans opposition.


Une semaine plus tard, le 19 octobre 1788, on trouve le 2e ban de mariage.


2e ban de mariage entre François YVON et Charlotte CRAC’H le 19 octobre 1788
AD 29 – Quimperlé - 1 MI EC 286/3 - Page 54/142

CRESPIN et CRAC'H
L'an mil sept cent quatre vingt huit le dix neuf octobre j'ai fait
pendant notre grand messe la seconde publication des bans
du Mariage à contracter entre François Crespin Yvon, fils majeur
des feus René et Louise Le Talec originaire du Faouet et domicilié
de cette paroisse et Marie Charlotte Crac'h fille mineure de
feu Charles Marie et de Marie Jacquette Jaffré décrétée de
justice originaire de St Michel et domiciliée de droit et de fait et demeurant
dans cette paroisse sans opposition.


Le 3e ban une semaine après le 26 octobre 1788.


3e ban de mariage entre François YVON et Charlotte CRAC’H le 26 octobre 1788
AD 29 – Quimperlé - 1 MI EC 286/3 - Page 54/142

CRESPIN et CRAC'H
L'an mil sept cent quatre vingt huit le vingt six octobre
j'ai fais pendant notre grand messe la troisième publication
de bans du Mariage à contracter entre François Crespin
Yvon, fils majeur des feus René et Louise Le Tallec originaire
du Faouet et domicilié de cette paroisse et Marie Charlotte
Crac'h fille mineure de feu Charles Marie et de Marie
Jacquette Jaffré décrétée de justice originaire de
St Michel et domiciliée de droit et de fait dans cette
paroisse sans opposition.


Enfin, le mariage est célébré le 10 novembre 1788.


Acte de Mariage de François YVON et Charlotte CRAC’H le 11 novembre 1788
AD 29 – Quimperlé - 1 MI EC 286/3 - Page 54 et 55/142

CRESPIN et CRAC'H
L'an mil sept cent quatre vingt huit le dix novembre après les fiançailles
faites en face d'Eglise et les trois publications de bans de Mariage faites
sans opposition dans les temps et lieux prescrits comme il conste par les
présents registres, je soussigné prêtre à la XXXX en la présence du Sr recteur de
cette paroisse j'ai publiquement interrogé dans cette Eglise François Crespin Yvon
fils majeur des feus René Yvon et Louise Le Talec morts dans la paroisse de
Plobannalec en ce diocèse le dix sept janvier mil sept cent quatre vingt et le dix sept
février mil sept cent quatre vingt quatre, né dans la ville et paroisse du Faouët
le vingtième mars mil sept cent soixante et domicilié de cette paroisse. Et Marie
Charlotte Crac'h fille mineure de feu Charles Marie Crac'h décédé sur la
paroisse de St Michel de cette ville le premier may mil sept cent
soixante sept et de Marie Jacquette Jaffré, née à St Michel le vingt deuxième
may mil sept cent soixante six, décrétée de justice par la juridiction
royale de cette ville suivant extrait du Greffe en datte du onzième
octobre dernier signé Bernard commis juré scellé le jour suivant du dit
mois signé Lambert Vidé du juge mis en marge : vidimus Joly de
Rosgrand domiciliée de droit et de fait dans cette paroisse et ayant
reçu leur mutuel consentement par paroles de présent ne s'étant
trouvé aucun empêchement canonique ni civil les ai solennellement
conjoints en mariage en présence et du consentement de la dite
Marie Jacquette Jaffré mère et tutrice de la mariée. En présence
de Jean Marie Perret, de René Marie Perret cousins germains et de
François Perret parent au tiers de la même. Ai ensuite célébré la
ste messe et leur ai donné la bénédiction nuptiale selon la
forme et les cérémonies de notre mère la ste Eglise. Le nouveau
marié a signé les autres ayant déclaré ne savoir signer de
ce interpellé.


Charlotte et François auront au moins deux enfants : mon ancêtre Abraham YVONNO et son frère jumeau Amant Fidel, nés le 18 janvier 1797 à Quimperlé (29).

Charlotte décède en 1804 alors que les jumeaux n’ont que 7 ans. Deux ans plus tard, c’est leur père, François qui disparait.



FIN.



Retrouvez la généalogie de Charlotte CRACH sur mon arbre en ligne Geneanet en cliquant ICI.


1 commentaire:

  1. Dur pour ces deux enfants de se retrouver orphelins dès l'age de 9 ans.

    RépondreSupprimer