vendredi 29 novembre 2013

#Généathème : 1ere guerre mondiale - Léon TAJASQUE


Pour le mois de novembre, Sophie Boudarel nous a proposé de blogger sur le #généathème de la première guerre mondiale.

Je voudrais donc rendre hommage à Léon TAJASQUE, le frère de mon arrière-grand-père maternel qui est mort pour la France le 4 juin 1917.

Arbre simplifié de parenté



         

Toulon (83)
Source : Google Maps






Jacques Auguste "Léon" TAJASQUE est né le 6 avril 1883 à Toulon dans le Var (83).


















Il est le second fils de Jacques TAJASQUE, Lieutenant de vaisseau, et de Léontine DUPUY.

Acte de Naissance de Jacques Auguste Léon TAJASQUE

AD 83 - TOULON - 7E146_362 - page 160
Mairie de Toulon
Du sept avril 1883, à dix heures du soir
Acte de Naissance de Jacques Auguste Léon TAJASQUE,
né à Toulon hier à une heure du matin
fils de Jacques TAJASQUE, né à Antibes
(Alpes maritimes), Lieutenant de vaisseau, chevalier de la Légion d'Honneur
âgé de 44 ans ; et de Léontine Marie Eugénie DUPUY
son épouse, âgée de 26 ans, sans profession née à Toulon,
(Var) y domiciliés, avenue Colbert,10.
Il a été vérifié que l'enfant à moi présenté est du sexe masculin
Sur la déclaration à moi faite par le dit Sieur TAJASQUE, père de l'enfant.

Premier témoin Louis REMOND, âgé de 61 ans,
Lieutenant de vaisseau en retraite, légionnaire, domicilié à Toulon, aux Routes
Second témoin François RAT, âgé de 48 ans,
Lieutenant de vaisseau, légionnaire, domicilié à Toulon avenue Colbert, 10
Constaté, suivant la loi, par moi, Marius TOURET


Léon aura deux frères : Albert, son aîné de 6 ans né en 1877 (mon arrière-arrière-grand-père),
et Georges, qui naîtra 4 ans après lui en 1887.


Ma grand-mère m'a montré cette photo en m'expliquant qu'il s'agissait de son père Albert à gauche et de ses 2 frères : Georges, au milieu, et Léon, à droite.
Etant donné l'âge des enfants, je date donc cette photo de 1890 puisque George, le plus jeune, est né en 1887 et ne semble pas avoir plus de 2 ou 3 ans, ce qui m'étonne beaucoup vu la qualité de la photo !
J'ai lu sur wikipédia que la photo en série est apparue en 1854, alors j'ose espérer que c'est possible !


Les 3 frères TAJASQUE vers 1889 : Albert, Georges et Léon
(de gauche à droite)
Source : archives familiales



Léon passera son enfance à Toulon au 10 avenue Colbert.
Son père, lieutenant de vaisseau, sera souvent absent mais les 3 enfants grandissent auprès de leur mère Léontine, ainsi que de leur grand-mère maternelle Séraphine HEROT ep DUPUY qui habitera le même immeuble les premières années de la vie de Léon. La sœur de leur mère, Marie, mariée à François RAT, lui aussi lieutenant de vaisseau, et leurs deux filles Jeanne et Séraphine (qu'on appellera Simone) habitent aussi l'immeuble. On imagine aisément les cousins jouant et grandissant ensemble.




En 1903, Léon a 20 ans. On retrouve sa Fiche Matricule n°2167 - Classe 1903 à Toulon (83).
Elle va nous donner de nombreuses informations :

Fiche matricule de Léon TAJASQUE
N°2167 - Classe de 1903 - Toulon (83)
Source : AD 83 - 1 R 841

 Tout d'abord son signalement :

Signalement de Léon TAJASQUE sur sa Fiche matricule
N°2167 - Classe de 1903 - Toulon (83)
Source : AD 83 - 1 R 841


Signalement, qu'on peut rapprocher d'une photo de lui datant à peu près de cette époque.

Léon TAJASQUE vers 1905
Source : archives familiales

On apprend ensuite que son incorporation a été ajournée en 1904 et 1905 et qu'il a été exempté en 1906 pour cause de tuberculose.

Ajournement de Léon TAJASQUE sur sa Fiche matricule
N°2167 - Classe de 1903 - Toulon (83)
Source : AD 83 - 1 R 841

C'est à cette époque qu'il peint d'après ma grand-mère.


Enfin son parcours dans l'armée que j'ai complété par plusieurs autres documents :

  • Déclaré Bon pour le service armé par le Conseil de révision du Var dans sa séance à Toulon du 21 décembre 1914.*



Léon TAJASQUE
Source : archives familiales


  • Arrivé à l'Ecole de Saint Maixant le 10 avril 1915.* 
Élève aspirant d'infanterie au centre d'instruction de Saint-Maixent (Saint-Maixent-l'École) situé entre Niort (79) et Poitiers (86). 
  • Promu aspirant le 20 août 1915. (JOM du 19 août 1915)* pour "prendre rang" au 17e régiment d'infanterie (RI).
Journal Officiel de la République Française
du 19 août 1915 - page 5800 et 5802
Source : Gallica

  


  • Passé au 97e Régiment d'Infanterie le 23 août 1915 (avis du 17e Régiment d'Infanterie du 4 janvier 1916. Arrivée au 97e Régiment d'Infanterie le 26 août 1915.*
 
  • Blessé à la face par éclat d'obus le 9 Septembre 1915. Cité à l'ordre de la 88e Brigade n°42 au 6 avril 1916. 
Journal des Marches et Opérations (JMO) - 97e Régiment d'Infanterie - Sept 1915
http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr - 26 N 672 / 12 - page17
Blessure de Léon TAJASQUE



  • Décoration Croix de Guerre*
www.croixdeguerre-valeurmilitaire.fr



  • Sous-lieutenant à titre temporaire par ... du 18 avril 1916.*


Albert TAJASQUE, frère de Léon (père de ma grand-mère) travaillait au ministère de la guerre et lui a proposé de faire jouer ses relations pour le placer dans les lignes arrières, mais Léon a refusé car il ne voulait pas laisser les hommes de son régiment. Il est mort peu après.


  • Mort pour la France le 4 juin 1917 au Chemin des Dames (avis md du 23 juin 1917 n°6853 EP).*

On retrouve en effet la mention de sa mort dans le JMO (Journal des Marches et Opérations) :

Journal des Marches et Opérations (JMO) - 97e Régiment d'Infanterie - 3 juin 1917
http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr - 26 N 672 / 013 - page 90
Mort de Léon TAJASQUE

Transcription du Journal de marche
3 juin - PC Tilsitt
I - Opérations
Le Lt colonel Tilfsier monte au PC Til
sitt prendre les consignes  du sous-
secteur de Braye en Laonnois, du
Colonel Matter commandant le 153e
RI.
Conformément à l'ordre de  relever
Le Btn (bataillon) Rey (3e Btn) relève dans le
CR "Le Canal" le Btn Crapelet du 153e
RI ; le Btn Dunoyer relève le Btn réserve
de Bellefon. Les mouvements sont terminés
le 4 à 3 heures sans perte ni incident.
Vers 22h30 l'ennemi a déclenché
un violent tir d'engins de tranchées
et d'obus de divers calibres vers
les tranchées du CR "La Creute" ainsi
qu'un tir d'interdiction sur les
boyaux vers l'arrière. Des tirs de barrage
et de contre-préparation très vifs
l'ont empêché d’exécuter l'action
d'infanterie qu'il préparait
vraisemblablement. A notre gauche après
une violente préparation l'ennemi
a pu s'emparer de la tranchée du
Culot.
Pertes du 2e Btn : 10 tués, 19 Blessés
3 disparus. Sous-lieutenant TAJASQUE tué.


Trois mois plus tard, le 4 septembre 1917, la transcription de son décès sera faite à la mairie de Toulon (83).
 
Transcription du décès de Léon TAJASQUE - Mort pour la France
Source : Etat civil de la ville de Toulon (83)

Extrait
Acte de décès de Jacques Auguste Léon TAJASQUE
Sous-lieutenant au 97e régiment d'infanterie, croix de guerre,
numéros matricules 015.023 au corps 2167 au recrutement
de Toulon, né le six avril mil huit cent quantre vingt trois
à Toulon (Var) domicilié en dernier lieu à toulon
(Var) décédé aux tranchées devant Braye en Laonnois
(Aisne) MORT POUR LA FRANCE le quatre juin mil
neuf cent dix sept à vingt deux heures trente sur le 
champs de bataille, fils de Jacques et de Léontine Marie
Eugènie Dupuy domiciliés à toulon (Var)
(...) Dressé par nous Paul
Eugène Marpousse, Capitaine du 97e régiment d'infanterie
Croix de guerre, officier de l'Etat civil sur la déclaration
de Maurice Calanie, âgé de vingt-deux ans, soldat de
2e classe au 97e régiment d'infanterie et de Joseph Baptiste
Villevieille, âgé de vingt-cinq ans, solmdat de 2e classe
au 97e régiment d'infanterie.



On retrouve sa fiche Mort pour la France sur le site de MDH - Mémoires Des Hommes

Fiche de Léon TAJASQUE - Mort pour la France
Source : www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr

Grade : Sous-lieutenant
Corps : 97e R(égiment) d'Infanterie
N°Matricule : 3087 Classe de 1903 - 2167 au recrutement de Toulon
Mort pour la France le 4 juin 1917
à la tranchée du chemin des Dames (Aisne)

à Braye en Laonnois
Tué à l'ennemi



Je pensais retrouver son nom sur le Monument aux Morts de Toulon (83) mais il n'y est pas mentionné. Il est pourtant né à Toulon, y a vécu et ne semble pas avoir eu d'autre domicile.
Après recherches sur le net, il ne semble pas y avoir de règle précise pour inscrire une personne sur les monuments aux morts. Il ne s'agit que d'un hommage et certaines personnes peuvent être mentionnées sur les monuments aux morts de plusieurs villages (communes de naissance, de résidence ou même de la résidence des parents...) alors que d'autres ne sont inscrites nulle part.


Quant à sa tombe, je n'en ai pas de trace.
J'ai bien trouvé une mention dans mes notes d'il y a très, très longtemps d'une photo... mais sans retrouver l'objet de ma convoitise !


Il y a un mémorial virtuel du Chemin des Dames à son nom mais pas de sépulture connue.

D'autre part, il n'y a pas de sépulture TAJASQUE à ce jour dans les bases de données du bureau de cimetière de Toulon (83) malgré le fait que ma grand-mère semble être certaine qu'il y avait une tombe sur laquelle elle allait quand elle était petite fille. Je dis à ce jour, car il semblerait que les noms des personnes inhumées soient effacées de la base de données quand la fin de la validité des sépultures est dépassée !
Je pense que la prochaine étape sera de supplier la préposée au bureau du cimetière de sortir les registres et non de chercher sur son ordinateur... un vrai défi !

Même sans tombe connue et sans inscription à un monument aux morts, Léon TAJASQUE n'est pas oublié. Merci à lui et à tous les autres.



FIN.


Mise à jour du 6 avril 2014

Depuis la rédaction de cet article, j'ai retrouvé la, ou plutôt les photos de la tombe de Léon.
Malheureusement, sans mention au dos du lieu de la sépulture.

Tombe de Léon TAJASQUE - Mort pour la France
Source : Archives familiales

Tombe de Léon TAJASQUE - Mort pour la France
Source : Archives familiales






 *extrait de la fiche matricule de Léon TAJASQUE

 
Sources :
Archives Départementales du Var : États-civils - Recensements - Registres Matricules
www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr
http://www.memorial-genweb.org
http://fr.wikipedia.org
www.croixdeguerre-valeurmilitaire.fr
http://www.memorial-chemindesdames.fr
gallica.bnf.fr

7 commentaires:

  1. Très heureuse de découvrir un nouveau morceau de notre histoire. Merci Soeurette et bravo pour ce bel article !!!
    Morgan

    RépondreSupprimer
  2. Bel article et bel hommage Marine ! La photo des trois frères est vraiment extra ! Le temps de l'innocence...

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour cet article très détaillé et fort bien documenté.

    RépondreSupprimer
  4. Merci pour vos commentaires ! Il est vrai que c'est un plaisir de trouver des documents sur cette période ! Bon week-end !

    RépondreSupprimer
  5. Un modèle d'article documenté et sourcé. Chapeau.

    RépondreSupprimer
  6. Jimbo m'enlève les mots de la bouche : un article fort bien documenté, que de trésors!

    RépondreSupprimer